Caractéristiques de l’impact lors de la course en conditions chaussées et pieds nus


Titre Original : Impact characteristics in shod and barefoot running.
Type de document : Article scientifique
Auteur(s) :  Joseph Hamill; Elizabeth M. Russell; Allison H. Gruber; Ross Miller
Paru dans : Footwear Science

A l’heure où les modèles “oversized” et les modèles “barefoot” envahissent le marché du footwear, cette étude fait le point sur les caractéristiques de l’impact du pied lors de la course pieds nus puis en conditions chaussées avec différentes duretés de semelles.

Avant propos :

L’augmentation de l’impact en course à pieds est souvent décrite comme cause de blessures. L’une des méthodes utilisées pour réduire la force de l’impact du pied avec le sol est l’augmentation de l’épaisseur de la semelle des chaussures de course. Une seconde méthode consiste à courir pieds nus.

Objectif :

Cette étude a pour objectif la comparaison des caractéristiques de l’impact au sol en fonction de l’utilisation de chaussures avec des semelles d’épaisseurs différentes ainsi que pieds nus.

Méthode :

Les données cinématiques tri-dimensionnelles ainsi que le données cinétiques ont été collectées pendant que les sujets courraient à leur allure de préférence, à vitesse stabilisée. Les caractéristiques de l’impact (pic de force à l’impact talon, durée de l’impact, et phase d’acceptation de la charge) ont été obtenu par l’analyse de la force de réaction au sol. Les raideurs de la cheville et du genou lors de la phase d’acceptation de la charge ont été obtenues par la division des changements de moments articulaires par les changements d’angles articulaires.

Résultats :

Il n’ y a pas différences significatives de vitesses quelques soient les conditions.
Concernant le pic de force à l’impact talon, la raideur de cheville et la raideur du genou, il n’y a pas de différence significative entre l’utilisation de différentes épaisseurs de semelles. En revanche, il existe une différence entre la condition chaussée et la condition pieds nus.
Au sujet des données de force, il a été observé que les participants passent d’une pose de pied en arrière à une pose de pied plus avancée lorsqu’ils passent de conditions chaussés à pieds nus.

Conclusion :

Les changements dans les caractéristiques de l’impact du pied au sol sont le résultat d’une modification dans la pose du pied plus que dans l’épaisseur de semelle.

chaussure_hoka1 FiveFingers_Classic_Smartwool

Source : informaworld.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s